World Wild Life Day

zebra.JPG
My recent trip to visit baby elephants we have been fostering for many years now at Sheldrick Wild Life Trust in Nairobi, Kenya, proved to be more than a confirmation to what I believe in – nature and wildlife conservancy is more needed than ever.
World Wildlife Day is an opportunity to celebrate the many beautiful and varied forms of wild fauna and flora and to raise awareness of the multitude of benefits that conservation provides to people. At the same time, the Day reminds us of the urgent need to step up the fight against wildlife crime, which has wide-ranging economic, environmental and social impacts.
Wildlife has an intrinsic value and contributes to the ecological, genetic, social, economic, scientific, educational, cultural, recreational and aesthetic aspects of sustainable development and human well-being. For these reasons, all member States, the United Nations system and other international organizations, as well as civil society, non-governmental organizations and individuals, are invited to observe and to get involved in this global celebration of wildlife. Local communities can play a positive role in helping to curb illegal wildlife trade.
The theme “The future of wildlife is in our hands” reinforces the inextricable link between wildlife, people and sustainable development. It is the responsibility of each generation to safeguard wildlife for the following generation. It also imparts the pressing need for national action to ensure the survival in the wild of both charismatic and lesser known species.
The secretariat of the Convention on International Trade in Endangered Species of Wild Fauna and Flora (CITES), in collaboration with other relevant United Nations organizations, facilitates the implementation of World Wildlife Day.
With 182 Member States, CITES remains one of the world’s most powerful tools for biodiversity conservation through the regulation of trade in wild fauna and flora.

Green Living … Decor

green-design-ideas-inspired-by-nature-2-2-1

Living in an urban environment certainly has its many advantages, but most of us city folk still pine for the great outdoors. And if weekend or vacation outings just aren’t enough, there are plenty of designers out there who have created ingenious green designs that bring tiny little pieces of nature into our homes and urban settings.

green-design-ideas-inspired-by-nature-2-13-2

green-design-ideas-inspired-by-nature-2-13-1

Some of these are simply creative home products designed to mimic nature in clever ways, but some of them are the real deal. After all, the feel of a plastic plant can’t compare to that of a real, living and breathing one. Whether it’s moss or grass planted onto a moist and nutrient-rich sponge or a clever arrangement of soil and grass, these products and design elements are sure to help sate your hankering for nature until your next vacation or weekend trip into the great outdoors.

green-design-ideas-inspired-by-nature-2-25-1

moss-walls-green-interior-design-trend-12__700

 

L’Ile de Raja Empat en Indonésie

raja-ampat-vuduciel

Une région encore vièrge et préservée

Des mes voyages, j’en ai retenu notre séjour de 3 ans en Indonésie. Le plus sauvage, le plus isolé et le plus insolite de toutes nos reconnaissance avec la nature. Survolant l’archipel, le trés fameux Merpati, mieux connu pour ses annulations et retards que pour ses vols réguliers aux quatres coins des 17,508 iles, comptabilisées à ce jour, il s’agit du plus grand archipel  au monde. Vous etes sur de toujours decouvrir un petit recoin vierge tout a vous … Moi, je me rafollais des petits gateaux sucrés Indonesiéns aux couleurs chattoyants faits  de farine de riz et du sucre de palme que Merpati offre a ses voyageurs avec une barre de chocolat KitKat dans une boite de carton rudimentaire estampe de son logo ‘Get the Feeling!’.

image

merpati

 

Raja Ampat, Raja (roi en hindi) et (ampat- quatre en Bahasa Indonesien) signifie « Les quatre rois ». Composé d’une multitude d’îlots couverts de jungle, c’est un archipel situé dans le fameux triangle de corail de la zone Indo-Pacifique.

La nature y est encore préservée, car ces îles sont isolées, encore pas trop connues et difficiles à atteindre. Raja Ampat est exceptionnel, pour sa beauté et sa biodiversité, sur terre comme en mer.

La plupart des voyageurs accèdent à Raja Ampat via l’aéroport de Sorong, en face des îles. La ville compte environ 220 000 habitants, c’est un port minier et industriel, sans grand charme.

blue-mangrove-R4-009

raja-ampat-008

Sorong est située sur le « bec » de la pointe occidentale de la partie indonésienne de la Papouasie, joliment surnommée « Péninsule de la tête d’oiseau » (Bird’s Head Peninsula)en raison de sa forme.

L’archipel est pour l’instant à l’écart du tourisme dit « de masse », mais le nombre de voyageurs étrangers croît d’année en année. Raja Ampat va forcément se développer et le tourisme prendre de l’ampleur dans les années qui viennent.

Espérons, en tout cas, que cela se fera autant que possible dans le respect des gens et de l’environnement.

raja-ampat-017

images

L’Ile Rodrigues … Destination Surprenante!

 

6K8C4875

Petite Rodriguaise, Aquarelle, Sita Harris, 2015

On connait l’Ile Maurice comme une destination avec une des plus belles plages du monde, mais qu’en est-il de sa …. petite soeur cachée?

Rodrigues joyau de l’Océan Indien, ile sœur de l’Ile Maurice dont elle dépend administrativement, peuplée par seulement  38 000 habitants reste une destination encore méconnue du monde entier. Ile montagneuse, elle exhibe une multitude de vallons et de vallées qui plongent vers un lagon de 300 km², le long d’un littoral préservé de 80 km.

L’Ile montre ses couleurs à tous ceux qui la rendent visite. D’un calme reposant, loin des brouhahas, de son peuple qui vous rappellent les écrits de Flaubert d’Un Coeur Simple, elle cache beaucoup de secrets merveilleux… pirates, boucaniers y abondent.  Des habitants des derniers colons Français avec des esclaves Bantous du Mozambique, elle a su tisser une joie de vivre à l’écart du jacassement des hommes du nouveau monde. Je retrouve avec amusement et plaisir les ‘ti’ étymologiques Bretons, aussi bien que dans la note et l’instrument du sega local, des sons et tons dans l’accordéon, instrument central de la musique traditionnelle de Bretagne. La cuisine  y reflete  aussi son influence, les fars Bretons sont aujourd’hui des tourtes.

a1jpg_1

A l’écart du tourbillon  du monde moderne, son charme vient d’une beauté sauvage et sans apprêt et dans l’accueil humble et chaleureux de ses habitants. Voir Ici : Sega Rodriguais

Idéale pour des randonnées entre collines entaillées de profondes vallées, Rodrigues présente un récif corallien superbe avec des îles qui font rêver les ornithologues ainsi que quelques plages de rêve dans un superbe isolement.

Ile aux Cocos Rodrigues (2)

Quelques hôtels avec de très belles plages offrent tout le confort moderne tout en étant bien intégrés et vous permettront de découvrir l’hospitalité locale typique de l’île Rodrigue.

Destination rêvée des voyageurs avertis à la recherche de destinations authentiques, Rodrigues se conjugue en combiné avec l’Ile Maurice à laquelle elle appartient et mieux encore, dans un combiné Reunion Maurice Rodrigues, unissant les 3 Mascareignes, îles sœurs complètement différentes dans un superbe voyage francophone, dans le seul Océan des mers chaudes, l’Océan Indien.

 

citrons et piments

Ma Tante, Aquarelle, Sita Harris, 2015

DSCF0662

Une île rattachée à  l’île Maurice, mais autonome (enfin… plus ou moins, d’après les dires des rodriguais, le gouvernement doit constamment  référer à  Maurice pour prendre les décisions…  ), mais qui n’a rien à  voir avec sa grande sœur très touristique, avec ses grands hôtels de luxe bordant leurs propres plages privées. Ici, la nature garde ses droits. Pas grand chose sur ce rocher volcanique, entourée d’un immense lagon de plus de 2 fois sa taille. Le vert de la végétation se mêle au bleu du ciel tandis que le lagon arbore des couleurs variant du turquoise au vert émeraude selon la nature du fond. L’arrivée se fait sur une piste miniature, sur lequel l’ATR d’Air Mauritius, un avion à  hélice de 72 places, est le seul type d’avion à  pouvoir se poser. Les avions à  réactions ont besoin d’une piste plus longue.

Port-Mathurin

La capitale de Rodrigues, la seule véritable petite ville de l’île… mais attention, il ne faut pas s’attendre à  une ville moderne, Port-Mathurin reste une petite bourgade très traditionnelle.

ourites3juin

Piqueuse-dourites

On ne peut non plus passer à  côté des fameux zourites ! Pour le coup, on en mange à  toutes les sauces. L’ourite, c’est le poulpe, qui est pêché ici dans le lagon à  marée basse, souvent par les femmes, appelées « piqueuses d’ourites ». Une grande partie de cette pêche est séchée sur des piquets en bois, au soleil. Vous en trouverez au marché à  Port-Mathurin. Une fois réhydraté, l’ourite se prépare en salade ou en carri.

achards-rodrigues-ile-maurice-mondoblog-1024x683

A goûter absolument  : la cuisine familiale créole des petits restaurants, les poulpes ‘Zourites‘ et poissons grillés et les délicieux carris créoles, les grains, et l’incontournable tourte garnies de patates douces et d’autres fruits tropicaux. Un petit detour aux alentour de son marche et vous trouverez des bocaux et bouteilles de piments confits, les ‘ti pima pétard’ comme disent les Mauriciens, des achards de limons, et des produits artisanaux. L’ambiance est très amicale, tout le monde sourit. Les vendeurs (euses) de fruits et légumes discutent, souvent un chapeau de paille traditionnel sur la tête. Vous en trouverez de nombreux modèles ainsi que des sacs et quelques bibelots… se  succèdent les pots d’Achards déclinés en de multiples recettes s’empilent: coco, limon, ourite, goyave, piment… Il faut choisir, mais ce n’est pas facile !

Enfin, une bonne adresse pour manger de la bonne cuisine traditionnelle, Chez Madame Larose, juste avant d’arriver sur la pointe Coton à  l’est de l’île.

 

L’hôtel  Le Cotton Bay

Situé sur la pointe Coton à  l’est de l’île, sur une des plus belles plages, le Cotton Bay saura vous accueillir avec la chaleur et le sourire créole !

hotel-ile-rodrigues-cotton-bay-gazebo-plage

 

L’hôtel  dispose de 40 chambres supérieures, 6 chambres de luxe, et 2 suites privées. Toutes font face au lagon avec ses vagues aux allures des nymphes miroitantes de milles couleurs éclatantes du bleu, ciel et mer se conjuguent en un appel subjuguant.

1488-grandecaverne

La réserve des tortues et les grottes

A quelques pas de l’aéroport, dans le sud-ouest de l’île , un canyon, formé par  l’effondrement  d’anciennes grottes, abrite désormais une réserve de tortues géantes, avec pour l’heure plus de 300 individus. Rodrigues était habité, bien avant sa colonisation par les hommes, par ces fameuses tortues, qui furent exterminées par les marins qui les emmenait comme « garde-manger » vivant. La réserve produit un travail formidable, avec des tortues évoluant dans un enclos naturel. D’ailleurs, lorsqu’on passe dans le canyon, un ambiance étrange apparaît, on se croirait un peu dans un décors de Jurassik Parc.

download (1)   download (2)

Savez-vous que Rodrigues est maintenant une destination pour les Kite-Surfers? et que l’année dernire, s’y est tenu le championnat mondial du kite surfing ?Rodrigues est une destination de choix pour le Kitesurf pendant la saison hivernale. Un lagon immense profond d’à  peine plus d’un mètre, et du vent constant rendent les conditions idéales.

kite-rodrigues-initiation-M-J12

maxresdefault

 

 

Mithila or Madhubani, Naive Art style of Bihar

madhubani2 weddingOn a wall in the Delhi Crafts Museum, several years ago, I spot mural painting  in the Mithila folk style. This is traditionally an art form done by women, painted on the walls of houses, in celebration of major events such as births, marriages and festivals, are very common in teh sate of Bihar. The Mithila style form the collective of naive styles of paintings done upon hand made paper, plastered walls, timber structures in India. As vast as its expanse, so follows the variety.
Even from afar, the murals were striking. They were large, almost 6-7 feet in height, and spread across the entire wall in a series of arches. Each arch contained one painting. This one below, for instance, shows the Goddess Durga astride her tiger, framed inside an ornamented arch.
                  77fee4b0cde0facdc76025bb8f66fb4e   99e92e02c733e8f7f0afeb8f0e5a0642
After a nice cardamom tea in a terracota cup, my husband and I decide to browse the art shop on the premises.

Rice and textile handmade paper are jutted with paintings of God and Goddesses along with domestic scenes. The colours are bold, and the flat filling-in of colour outlined made images are visually stimulating. Large elongated almond shaped eyes stare intensely at you while decorative patterns juggle for fit in. Below the painting, the artist signed her name: Shrimati Mundrika Devi, from a village called Jitvarpur in Madhubani District, in the state of Bihar.

When I look a little closer at the painting, I found myself loving the “double-line” approach. All the outlines were double lines, with the inner portions either left blank, or filled in colour, or filled with little lines. Here’s a close-up of one of the small ducks at the top of the mural: see how the double lines and colouring contributes to the rich detailing? Every object in the painting, from the smallest flower, to the largest human, was painted with the same careful attention.
After five minutes of staring closely at small aspects of the painting, I found myself slipping into the shoes of the painter – what was she thinking, Mundrika Devi, when she drew these? Were the walls of her home also filled with these paintings? Did she lose herself in the lines as she painted, did she forget to make dinner? Or did she, as she cooked and tended her house, look again and again at her creation, mentally adding little details?
The more I visualised the life of the painter, the more the painting appealed to me. This was not “Art” as a leisure activity for those with spare time and money. This was art enterwined in the daily life, in the very heart beat of a woman. The very sort of a space, am searching for myself to don to my brushes and paint.